Direction la Campagnie et la côte Amalfitaine pour voir les plus belles plages de Naples !

Votre voyage en Campagnie débute par une plongée dans la tumultueuse cité parthénopéenne. Entre le Vésuve et la Méditerranée, Naples est une ville de contrastes chargée d’histoire. Elle est la porte d’entrée pour une exploration du mythique volcan qui a forgé le destin de Pompéi, mais aussi d’un golfe aux îles préservées. À Capri, on s’émerveille devant le coucher du soleil avant de repartir le long de la côte Amalfitaine profiter de la beauté de ses villages et de ses plages. Qu’attendez-vous pour vous offrir une parenthèse de Dolce Vita ?

NAPLES, LA BELLE ET LA BRUTE

Fondée durant l’Antiquité, Naples est progressivement devenue l’un des centres commerciaux et culturels les plus importants de l’Empire romain. De ce passé glorieux, Naples en a gardé un précieux héritage : son centre-ville regorge de monuments, de vestiges et d’innombrables églises inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La ville se découvre au cours d’une balade, où l’on se perd volontiers dans un dédale de ruelles animées. Vous passez devant les façades de somptueux palais, vous poussez les portes d’églises aux frontons élégants remplies de putti. Le linge pendu aux fenêtres contraste, c’est tout le charme de Naples : une ville à l’élégance surannée qui évoque sa grandeur aristocratique passée, sublimée par l’incursion d’objets du quotidien et par le rutilement des Vespas.

Admirez l’église du Gesù Nuovo puis la chartreuse di San Martino : les férus d’histoire seront étourdis par tous les trésors d’art et d’architecture dont Naples recèle. Parmi les incontournables, le musée de Capodimonte situé via Miano est de ceux qu’il ne faudrait pas manquer de visiter : le plus grand musée de Naples abrite les pièces d’art ancien de la collection Farnèse ainsi que des œuvres d’art contemporain, au cœur d’un majestueux palais.

La ville à l’ombre du Vésuve est également remarquable par ses marchés parmi les plus odorants, bruyants, débordants et enthousiasmants de toute l’Italie. Découvrir Naples, c’est aussi goûter à ses spécialités. La pizza Margherita en tête, à déguster juste sortie du four, mais aussi les pâtes au Ragù napolitain, les tripes et la douce mozzarella di bufala.

ISCHIA, PROCIDA ET CAPRI, LES PERLES DU GOLFE DE NAPLES

Il est temps de quitter la terre ferme pour rejoindre les îles du golfe de Naples en hydroglisseur.

Votre première étape se fait sur la plus grande de toutes, l’île d’Ischia. Connue comme un site important du thermalisme, ses eaux minérales très chaudes auraient des vertus thérapeutiques dont vous pouvez profiter le temps d’une journée dans l’une de ses nombreuses piscines naturelles. Mais ne manquez pas de profiter de la nature sublime de l’île verte et de ses nombreuses activités : Ischia est né d’une éruption volcanique et dévoile des paysages de collines de pins, d’oliviers, de vignes et de villages de pêcheurs. Son charme discret, encore préservé, est le cadre idéal pour des randonnées en toute tranquillité. Pour une baignade, découvrez la plage de Citara, parmi l’une des plus belles de l’île.

Puis cap sur Procida, qui semble immortaliser ce que l’Italie a de plus authentique. Toujours très confidentielle, l’île est peuplée de petites maisons de pêcheurs colorées et abrite quelques plages sublimes pour une pause bien méritée. Au choix : sable à la plage de la Chiaia ou galets à la plage de la Lingua, à vous de décider où déplier votre serviette face à la mer tranquille de la Méditerranée.

La mythique Capri et ses hôtels de charme vous tendent enfin les bras après avoir tant rêvé de ses eaux turquoise et de l’odeur de ses agrumes. Destination mondaine qui séduit toujours les esthètes en quête de romantisme, l’île de Capri invite à la baignade sur ses plages préservées, privées ou publiques. Parmi elles, la plage Marina Grande située à proximité du port de Capri, celle de Lido del Faro qui est aussi un spot particulièrement apprécié pour son coucher de soleil ou encore Punta Carena au pied du phare.

LA CÔTE AMALFITAINE : CITRONNIERS, SABLE FIN ET VILLAGES PERCHÉS

Depuis la péninsule de Sorrente jusqu’au golfe de Salerne, la côte Amalfitaine est une invitation à prolonger son voyage après une découverte de la baie de Naples. Sur plus de 50 km se succèdent des villages perchés à flanc de falaise, dominant le scintillement des eaux de la Méditerranée.

Sorrente, son port, sa cathédrale et ses citronniers, font face au Vésuve et marquent le point de départ d’un périple qui vous mènera à Positano, Praiano, Amalfi et Ravello.

Dans cette zone de paysages spectaculaires à la beauté sauvage faite de pentes escarpées, de villages immaculés et de jardins verdoyants regorgeants de citrons aux effluves enivrants, les plages se méritent. Prenez le temps de monter à bord d’un bateau et de parcourir les centaines de petites criques abritant des plages paradisiaques.

La Spiaggia Grande et la Spiaggia del Fornillo à Positano, Il Fiordo di Furore à Praiano ou encore Spiaggia di Marina Grande à Amalfi vous promettent des baignades dans des eaux cristallines, sous le soleil vibrant de la Méditerranée.

vous aimerez aussi...