Voyage en Bolivie : la gastronomie à l’honneur

En Bolivie, la gastronomie est un savoureux mélange entre traditions incas ancestrales et influences espagnoles. Faites voyager vos papilles avec la cuisine bolivienne lors de votre séjour !

Les ingrédients phares de la cuisine bolivienne

En Bolivie, la gastronomie se compose généralement de pommes de terre et viande. Utilisée depuis des millénaires, la pomme de terre ou « papa » se décline sous toutes les formes et toutes les couleurs. Certains disent même qu’il y en aurait près de 1 400 variétés ! Les pommes de terre sont ainsi à la base de l’alimentation des Boliviens et sont cuites de façons très différentes. L’une des spécialités les plus étonnantes est le chuño. Il s’agit de pommes de terre séchées au soleil et au gel qui peuvent être conservées pendant des mois, voire des années. Cette technique particulière était déjà utilisée par les Incas et est donc un fabuleux témoignage des traditions du pays. L’autre ingrédient phare de la cuisine bolivienne est la viande. Les carnivores seront ravis des assiettes débordantes de morceaux de bœuf et de poulet. Si vous voulez goûter à la viande de lama, vous en trouverez plus facilement dans les restaurants gastronomiques. Enfin, le dernier ingrédient composant la majorité des plats boliviens sont le manioc, utilisé sous forme de farine, et bien sûr le quinoa.

Le saviez-vous ?

Surnommé « graine d’or », le quinoa pousse dans des champs à perte de vue dans l’Altiplano. La Bolivie en est le premier exportateur au monde.

Venez découvrir les produits Club Med en Bolivie

Spécialités de la cuisine bolivienne

En Bolivie, impossible de commencer un repas sans une sopa, c’est-à-dire une soupe. Vous en trouverez diverses sortes à travers le pays, comme la soupe au quinoa, la chairo, servie principalement à La Paz et se composant de viande et pommes de terre déshydratées, ou encore la sopa de mani, une soupe de cacahuètes avec morceaux de pomme de terre, viande et épices que les Boliviens mangent en famille le dimanche. Après la soupe, place au plat de résistance. Et quel plat ! Vous aurez du mal à terminer votre assiette tant les portions sont généreuses. Parmi les plus connus, ne manquez pas la milanesa de poulet ou lama (viande panée accompagnée de riz et salade), le lechón al horno (du cochon de lait couvert d’épices et de citron vert cuit au four) ou encore le pique lo macho (frites couvertes de viande de bœuf, saucisses, piments et arrosées d’une sauce aux tomates, au vinaigre ou à la bière). En Bolivie, la gastronomie se passe aussi et surtout sur les marchés. Vous pourrez combler vos petites faims par des empanadas (chaussons au fromage ou à la viande frits à l’huile), des salteñas (une variante légèrement sucrée de l’empanada fourrée au bœuf aux olives noires, pommes de terre et œufs durs) ou encore des humitas (petits pains de maïs au fromage). Les estomacs plus accrochés pourront tenter les antichuchos, des brochettes de cœurs de bœuf grillées et épicées dont les Boliviens raffolent après une soirée en boîte.

Le saviez-vous ?

Pour manger à petit prix, comptez sur l’almuerzo à midi. Il s’agit d’un plat du jour souvent bien copieux à moins de 5 € !

Boissons et desserts boliviens

Du côté des douceurs, les Boliviens sont très friands de gélatine, se déclinant dans toutes les couleurs et généreusement recouvertes de crème chantilly. Vous trouverez aussi une foule de gâteaux et biscuits, mais aussi des buñuelos, sortes de beignet à manger nature ou avec du sirop de sucre. Toutefois, le meilleur dessert à déguster sur place est une salade de fruits. Au marché central de Sucre, vous pourrez choisir entre une multitude de fruits exotiques à manger en morceaux ou sous forme de jus. En parlant de boisson, ne manquez pas le maté de coca, très utile pour contrer le mal des montagnes, le refresco de quinoa, mélange vitaminé à base de lait, quinoa et jus de pomme, ou encore l’api, une boisson chaude à base de maïs violet, de cannelle et de sucre. Pour les alcools, vous aurez le choix entre une grande variété de bières, la chicha de maïs, qui rappelle le cidre, et le singani, une eau de vie de raisin à boire pure ou en cocktail Chuflay avec du Sprite et du citron. Enfin, n’hésitez pas à goûter au Coka Quina, version bolivienne du célèbre soda américain.En Bolivie, la gastronomie vous promet donc de belles découvertes et surtout des moments gourmands où la générosité est de mise.

vous aimerez aussi...

Paramétrer les cookies

En poursuivant votre navigation sur le site Club Med, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre navigation, améliorer votre expérience et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus