Que faire au Honduras ?

Que faire en vacances en Honduras ?

Destination encore secrète, le Honduras attire les amoureux d'espaces naturels sauvages et les amateurs de civilisations anciennes. Avec la mer des Caraïbes, les forêts tropicales et le site maya de Copan, ce pays vous promet un voyage hors du commun.

La mer des Caraïbes : entre plages et explorations sous-marines pendant votre voyage

Petit pays d'Amérique Centrale, le Honduras abrite un joyau situé dans la mer des Caraïbes à une cinquantaine de kilomètres de La Ceiba : les îles de la Baie. Sur l'île de Roatan, la plus grande de cet archipel, se cache une des plus belles plages du Honduras. Avec son sable blanc et ses eaux turquoise et cristallines, West Bay se trouve sur la seconde plus grande barrière de corail, offrant un spot de baignade et de plongée d'exception.Snorkeling, kayak, paddle, voile, kitesurf, de nombreuses activités sont l'occasion de profiter de cet environnement paradisiaque. Dans cette réserve marine, vous plongez dans un jardin de coraux aux mille couleurs. Poissons, tortues, dauphins et raies vivent en toute liberté dans ce paradis sous-marin et vous attendent pour quelques brasses côte à côte. Les épaves et les tombants offrent en plus un cadre magique à ces explorations aquatiques. Parmi les autres îles de la Baie, Utila attire les aventuriers et amateurs de plongée, ainsi que les fans de nage avec les requins-baleines, tandis que Guanaja est une contrée plus sauvage. Tout près, les îlots à fleur d'eau Cayos Cochinos abritent des plages préservées et peu fréquentées.

Venez découvrir les produits Club Med au Honduras

Au cœur des forêts tropicales et des lagunes autour de La Ceiba

Dans les terres intérieures du Honduras s'épanouit une nature sauvage de forêts tropicales, de montagnes et de lagunes. Près de La Ceiba, ville la plus animée du pays, le Parc national Pico Bonito, du nom de sa montagne culminant à plus de 2430 mètres, offre une plongée dans des paysages de jungle et de cascades. Voisin du Pico Bonito, le Parc national Nombre de Dios abrite des cascades, des piscines naturelles et des lagunes. Dans la lagune de Cacao vous accueillent au milieu de la mangrove des singes hurleurs, des capucins et de nombreux oiseaux. Autre refuge de Dame nature, celui de Vida Silvestre Cuero y Salado s'explore en bateau. Dans ses eaux vivent des lamantins, des tortues et des caïmans. Toujours près de La Ceiba, les plus audacieux tenteront le rafting sur le rio Cangrejal, considéré comme un des meilleurs d'Amérique latine.

Copan, un site maya d'exception

Situé au Nord-Ouest du Honduras, près de la frontière commune avec le Guatemala, le site archéologique de Copan fait partie des réalisations d'architecture les plus importantes de la civilisation maya. Cette mystérieuse citée a connu son âge d'or entre l'an 250 et 900. Aujourd'hui, sa beauté se révèle à travers l'impressionnante Acropole et ses cinq places, riches en stèles et gravures d'exception. Les magnifiques sculptures sur la Grande Place et le plus long texte maya gravé sur les innombrables marches de la place de l'Escalier aux Hiéroglyphes comptent parmi les trésors de Copan. Ici, vous admirerez aussi un des plus grands jeux de balle construit par les Mayas. Pour en savoir plus sur l'art de ce peuple, poursuivez cette visite en plein air avec le musée des sculptures. Entouré de jungle, où vivent des aras, de grands et majestueux perroquets rouges, le site de Copan et sa beauté tout en pierre sont sublimés par un écrin de végétation luxuriante.Entre explorations des îles de la Baie et des forêts tropicales dans les terres, le Honduras offre une destination éco-touristique encore préservée. La découverte du site archéologique de Copan invite à une immersion dans la brillante civilisation maya. De la plongée à la visite culturelle en passant par les activités aquatiques et les sentiers de randonnée, voilà de quoi faire et beaucoup à admirer au Honduras !

Le saviez-vous ?

Découvert en 1570 par Diego Garcia de Palacio, le site maya de Copan a été surnommé « l'Athènes du Nouveau Monde » par les archéologues. Les fouilles ont débuté sur ce site seulement à partir du XIXe siècle. En 1980, il a été inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO.

vous aimerez aussi...

Paramétrer les cookies

En poursuivant votre navigation sur le site Club Med, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre navigation, améliorer votre expérience et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus