Pour planifier au mieux votre voyage en Israël, découvrez-en plus sur le climat local !

En Israël, le climat varie d’une région à une autre, avec des températures moyennes très changeantes elles aussi. Cet échantillon de climats favorise alors le développement de paysages typiques pour chacune des régions et permet, durant un voyage, de rencontrer toutes les particularités naturelles de l’Israël.

Israël, climat méditerranéen à Tel-Aviv et sur la côte

La totalité des côtes de l’Israël, située sur la partie ouest du pays, est soumise à un climat de type méditerranéen. Comme pour le sud de la France, celui-ci génère des températures moyennes très douces tout au long de l’année.

À Tel-Aviv, par exemple, les températures minimales ne descendent que rarement sous la barre des 10 °C pour l’hiver. Lors de la belle saison, la capitale présente même des minimales et des températures maximales entre 19 °C et 30 °C.

Les températures en Israël sont donc très homogènes tout au long de l’année près des côtes. Depuis des millénaires, ce genre de climat en Israël a favorisé l’implantation d’espaces naturels riches, mais également de groupes d’hommes qui ont marqué le territoire de leur empreinte. C’est justement dans cette partie du pays que se situe Saint-Jean-d’Acre, l’ancien grand port des chrétiens qui venaient pour les Croisades.

Vous pourrez découvrir Césarée, ancienne cité romaine, qui conserve des vestiges architecturaux en très bon état. Dans cette partie de l’Israël, le climat méditerranéen a permis le développement de cités portuaires de première importance, comme Haïfa et Tel-Aviv. L’olive, cultivée à proximité de la mer, permet de produire l’huile nécessaire à la préparation de plusieurs spécialités culinaires de l’État hébreu, comme le labneh et le hoummous.

Venez visiter Israël avec nos séjours tout-compris !

Climat en Israël : la douceur de la Galilée et du centre du pays

La région nord ainsi que la partie centrale du pays possèdent un climat à tendance continentale. Celui-ci connaît également une influence montagnarde en Galilée. Les températures moyennes y sont alors bien moins homogènes que sur la côte, avec des écarts très nets entre chaque saison.

La Galilée présente les températures minimales les plus basses de tout le pays lorsque l’hiver vient. Il n’est pas rare de retrouver des températures de -5 °C le matin dans certaines vallées du nord du pays.

En Israël, le climat continental est toutefois influencé par la présence de la mer Méditerranée et, l’après-midi, les températures remontent vite. C’est pourquoi, même en hiver, les températures moyennes avoisinent les 12 °C.

À Jérusalem ou près de la Mer morte, l’été est particulièrement agréable sans être suffocant, avec des minimales et des températures maximales entre 16 °C et 28 °C.

Le saviez-vous ?

Le lac de Tibériade constitue une anomalie climatique dans cette région du nord de l’Israël. En effet, sa surface pointe à une altitude négative par rapport au niveau de la mer : -230 mètres environ. La grande différence d’altitude entre celui-ci et les collines environnantes fait qu’il génère un microclimat beaucoup plus doux que ses environs immédiats.

Sud d'Israël, le climat désertique

Si le climat en Israël peut générer des écarts de températures conséquents entre le matin et l’après-midi, celui du sud du pays en est le parfait exemple. Avec le climat désertique qui y règne, les nuits peuvent être froides et les après-midis très chauds. Les températures en Israël du sud peuvent aller de -1 °C au lever du jour à plus de 40 °C l’après-midi !

L’aridité du climat local a produit un paysage semi-désertique, parsemé d’oasis et de quelques gorges creusées par les rares chutes d’eau qui y passent. Aux portes du désert du Néguev, les rivières encaissées qui abreuvent continuellement la mer morte rafraîchissent l’air ambiant et apportent un vent de douceur bienvenue durant les journées chaudes de l’été. Le climat et les températures en Israël, qui varient d’une région à une autre, influencent et façonnent directement la culture locale et le mode de vie de ses habitants.

La côte, Tel-Aviv comprise, est soumise au climat méditerranéen, alors que le nord et le centre du pays connaissent une nette influence du climat continental. Quant au sud, dont le climat est désertique, celui-ci présente les températures en Israël les plus élevées avec une saison très sèche durant l’été. En Israël, le climat méditerranéen et son soleil permettent la culture de l’olivier et de la vigne. Le climat semi-continental du nord et du centre génère les pluies indispensables à l’irrigation et à l’agriculture locale.

La diversité des températures moyennes de l’Israël vous permettra de visiter le pays selon vos préférences, de Tel-Aviv aux collines de la Galilée, sans oublier Jérusalem, la ville trois fois sainte.

Le saviez-vous ?

Les températures en Israël du sud sont un atout majeur pour la pousse des plantes. À Ein Gedi, la porte d’entrée du désert, un jardin botanique fut construit en 1949 à partir de rien et abrite désormais plus d’une centaine d’essences d’arbres tropicaux qui se sont parfaitement acclimatées à la région. Ce jardin exceptionnel est maintenant un îlot de verdure au milieu du désert du Néguev.

vous aimerez aussi...

Paramétrer les cookies

En poursuivant votre navigation sur le site Club Med, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre navigation, améliorer votre expérience et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus