En Israël, la culture se découvre dans chaque rue, de Tel-Aviv au mémorial de la Shoah de Yad Vashem.

L’État hébreu est un pays récent, qui présente à la fois des traditions millénaires bien ancrées parmi la population locale et une culture artistique tournée vers la modernité. En déambulant dans les rues de Jérusalem, vous partirez à la découverte des racines des trois plus grandes religions monothéistes du monde. Plus qu’aucun autre pays du monde, l’État d’Israël sait marier traditions et modernité.

Israël ou la culture tournée vers la modernité

L’État d’Israël est un pays très récent. Créé en 1948, il voit très rapidement l’émergence de bâtiments culturels modernes et ce, dans toutes ses villes importantes. À Tel-Aviv, par exemple, la plupart des avenues et des édifices publics ont été construits à partir du XXe siècle. Le boulevard Rothschild, flanqué d’immeubles de style Bauhaus, est le symbole de la renaissance de l’État d’Israël.

Réputée pour son ambiance festive et son rayonnement culturel, l’ancienne Jaffa mettra vos cinq sens en éveil. Les échoppes de Tel-Aviv sont connues pour ouvrir l’appétit des badauds en proposant des spécialités culinaires locales, comme le hoummous, les falafels ou encore les beigelehs, des petits beignets ressemblant aux bretzels.

Ouverte au domaine de l’art, Tel-Aviv offre de nombreux musées reconnus à travers les cinq continents, comme le Musée d’Art moderne de Tel-Aviv ou encore le flambant neuf Musée d’Histoire naturelle Steinhardt. Ouverte en 2005, la bibliothèque Yitzhak Rabin Center constitue le principal centre de recherches littéraires de l’État hébreu.

La visite de la ville ne serait pas exhaustive sans un détour par les quartiers modernes et vivants de la capitale : le boulevard Rothschild, bien sûr, mais aussi Neve Tzedek, véritable place forte intellectuelle de Tel-Aviv.

Découvrez la culture israelienne avec nos séjours tout-compris !

Israël : la culture ancestrale et traditionnelle

En Israël, la culture est avant tout traditionnelle et se transmet de parents à enfants depuis des millénaires. Alors que Tel-Aviv est tournée vers la modernité, le reste du pays se compose de traditions anciennes enrichissantes que vous pourrez découvrir lors d’un voyage.

La culture de l’olivier et de la vigne sont deux savoir-faire indissociables de l’État d’Israël. Lors d’un circuit en zone rurale, il n’est pas rare de trouver quelque marchand ambulant qui pourra vous faire goûter des vins locaux comme le Domaine de Golan ou celui de Haute-Judée.

Quelle que soit la période de l’année, des fêtes traditionnelles juives ont lieu en Israël. Les rues du pays se remplissent alors de musique, de chants mais aussi de danses folkloriques juives, comme le Klezmer ou les danses Yiddish.

Pour comprendre le contexte de création de l’État d’Israël, rendez-vous au mémorial de Yad Vashem, qui se concentre sur l’histoire du peuple juif, de l’exode à la Shoah.

Le saviez-vous ?

Le mémorial de Yad Vashem est le plus grand centre dédié aux victimes de la Shoah pendant la Seconde Guerre mondiale. Situé à Jérusalem, il propose la consultation d’archives en lien direct avec cet événement récent. Le mémorial de Yad Vashem propose également un centre du souvenir des Justes de toutes confessions qui ont favorisé la protection et l’extradition de personnes juives durant le conflit. Ce centre est le noyau de l’État d’Israël moderne, et il permet de comprendre les raisons qui ont poussé à la création d’un pays ex nihilo.

Israël : la culture religieuse au centre de l’État

Il est évident qu’en ce qui concerne l’Israël, la culture religieuse occupe une place centrale dans le pays. Fondé autour de la religion juive, l’État d’Israël n’a pas choisi l’emplacement actuel par hasard. En effet, l’histoire du pays remonte à plus de trois mille ans, lorsque les esclaves juifs ont fui l’Égypte pour venir s’y réfugier et fonder un royaume hébreu. Aujourd’hui, la question religieuse reste au centre de la vie culturelle des différentes populations locales.

Dans chaque région d’Israël, les trois religions monothéistes majeures considèrent l’actuelle Israël comme un lieu de première importance pour leur propre foi. Cette particularité a généré, durant l’histoire, des conflits majeurs comme les Croisades, durant le Moyen-Âge, ou les guerres Judéo-Romaines du Ier siècle de notre ère. De la Galilée au lac de Tibériade, en passant par l’éternelle Jérusalem, Israël constitue un livre d’histoire à visiter.

En Israël, la culture est bien sûr d’ordre religieux. Jérusalem compte, à elle seule, 56 lieux saints toutes religions monothéistes confondues. Baigné de traditions millénaires, le pays hébreu propose une offre culturelle large, des spécialités viticoles au mémorial de Yad Vashem. Mais plus qu’un site de traditions anciennes, l’État d’Israël a maintenant le visage tourné vers l’avenir avec Tel-Aviv comme épicentre de la modernité.

Le saviez-vous ?

La ville de Jérusalem est considérée comme trois fois sainte. En effet, elle possède une mosquée considérée comme le troisième lieu le plus important du monde islamique. Pour la population juive, elle comporte le Mur des lamentations et est considérée comme l’ancienne capitale des récits bibliques. Pour les chrétiens, elle renferme le tombeau du Christ en l’église du Saint-Sépulcre.

vous aimerez aussi...

Paramétrer les cookies

En poursuivant votre navigation sur le site Club Med, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre navigation, améliorer votre expérience et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus