De l’Inde du Nord à celle du Sud, la culture Inde ne s’apprend pas, elle se vit au quotidien !

En Inde, la culture est à la fois matérielle et immatérielle. Elle se retrouve dans l’architecture civile et religieuse, les spécialités culinaires, mais aussi dans les coutumes locales ou la musique classique indienne. Les couleurs omniprésentes, la musique à chaque coin de rue ou les senteurs des produits locaux sauront émerveiller vos sens à chaque instant.

Partez découvrir la culture de l’Inde du Nord

Le Rajasthan, le Pendjab ou la région d’Agra, avec le Taj Mahal, sont autant de noms qui évoquent le mystère et le grandiose. L’Inde du Nord est marquée, du point de vue de sa culture, par l’apport des populations musulmanes aux traditions hindoues.

Cela se ressent dans la musique classique indienne, notamment, mais surtout dans l’architecture de villes comme Jaipur. Pour découvrir la culture en Inde, il n’y a rien de tel qu’un circuit à travers l’Inde du Nord. Chaque ville possède ses particularités culturelles, son propre esprit, et les paysages passent du désert à la plaine en quelques kilomètres, sans oublier la montagne.

Lors de ce circuit dans l’Inde du Nord, arrêtez-vous à Khandela, nichée dans les montagnes des Aravalli. Subtil mélange d’architecture arabo-musulmane et indienne. Elle possède plusieurs monuments emblématiques comme le Palais Royal. Passez aussi par Bikaner pour visiter le Palais des Glaces, demeure des maharadjahs d’antan. La couleur, omniprésente, fait partie intégrante de l’Inde et de sa culture.

Baignées de soleil en toutes saisons, les villes du nord de l’Inde prennent chacune une teinte spécifique : le rose pour Jaipur et le blanc pour Agra. Les pierres locales, comme le grès jaune et le marbre blanc, donnent vie à chaque édifice des villes : de la simple échoppe au grand Taj Mahal.

Découvrez la culture indienne avec nos circuits et escapades !

Inde, la culture immatérielle ou la musique classique indienne

Dans le nord du pays comme dans le sud de l’Inde, la culture musicale possède une place prépondérante dans le quotidien de la population locale. Dans la rue, à proximité des temples ou à l’intérieur même des palais à visiter, la musique classique indienne sera le fil conducteur de votre voyage.

Ce patrimoine immatériel se retrouve dans chaque région du sous-continent indien. Très appréciée par les maharadjahs du nord de l’Inde, la musique hindoustanie se pratique avec trois instruments officiels : le sitar, le mridang et le tabla.

Les circuits dans le nord de l’Inde permettent de découvrir ce genre de musique popularisée dans le monde entier par les films Bollywood. Elle est présente dans la vie quotidienne des Indiens, lors des fêtes religieuses comme Diwali et Holi, mais aussi lors des mariages et fêtes familiales.

Le saviez-vous ?

La musique classique indienne est divisée en deux catégories : lors de votre circuit dans le nord de l’Inde, vous découvrirez la musique hindoustanie. Dans le sud du pays, la musique carnatique est à l’honneur. Dans l’Inde du Nord, l’influence musulmane se ressent et ce type de musique classique indienne se base alors sur l’improvisation de morceaux longs. Au contraire, la musique carnatique se base sur la composition courte et des partitions écrites.

Inde et la culture du Sud : du Kerala à Pondichéry

La culture de l’Inde du Sud fait partie de l’imaginaire collectif occidental puisque cette partie du pays est constituée de jungles, de plages paradisiaques et de temples hindouistes. Dans la partie sud de l’Inde, la culture diffère de celle de l’Inde du Nord. C’est la région du Kerala qui a servi de base pour que Rudyard Kipling puisse écrire son célèbre Livre de la jungle.

Laissez-vous tenter par un aspect unique de la culture de l’Inde : la relation à la nature. Le mariage entre la nature et l’homme se remarque particulièrement bien dans les Backwaters, dans le Kerala. Une quarantaine de rivières fournit l’essentiel de l’eau dont a besoin la population locale, que ce soit pour l’alimentation et les rites hindous.

Arrêtez-vous ensuite à Kanchipuram, la « cité aux mille temples » et observez les rites religieux locaux. Profitez-en pour goûter les plats de la région, comme le poutou à déguster le matin, ou le masala dosa, aux notes prononcées d’épices.

En Inde, la culture se rencontre au détour d’une visite d’un temple hindou ou d’un palais de maharadjah. Elle s’écoute au travers de la musique classique indienne et s’admire en regardant un spectacle de danse kathakali. De Jaipur au Kerala, la culture de l’Inde se découvre au rythme des saisons et de la nature. Qu’elle soit matérielle, avec son architecture grandiose, ou immatérielle grâce aux traditions artistiques et religieuses vivantes, la culture en Inde ne cessera de vous intriguer et de vous faire rêver !

Le saviez-vous ?

Dans le sud de l’Inde, la culture et l’architecture gardent des influences françaises et britanniques. Les plantations de thé et de café sont très nombreuses et se visitent, comme à Kumarakom. À Pondichéry, d’importantes minorités francophones et anglophones subsistent. Les édifices publics de la ville ont d’ailleurs été influencés par l’architecture française du XIXe siècle.

vous aimerez aussi...

Paramétrer les cookies

En poursuivant votre navigation sur le site Club Med, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre navigation, améliorer votre expérience et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus